Ingénierie NetPlusUltra® du droit d'auteur, par Daniela BERNDT

Garder le cap

Quel que soit le degré de maturité de votre projet de vie à ce stade, votre expérience utilisateur au niveau Intranet+Ultra® (national, à partir d'une machine localisée) dépendra de la manière dont vous prendrez en mains votre outil, pour le roder selon vos besoins, c'est-à-dire de ce que vous oserez entreprendre - dans les limites légales autorisées - pour prendre conscience des possibilités du système, tout en évitant soigneusement ses écueils.
Pour ce faire, commençons (si ce n'est pas déjà fait) par raisonner dans le bon sens, sachant que le contresens sur l'autoroute fait toujours des dégâts: d'un point de vue conceptuel, un "Intranet+" est défini comme un écosystème natif, dans lequel tout évolue autour d'une raison d'être. Chez Apple par exemple, tout tourne autour des nombreuses déclinaisons sédentaires et mobiles de macOS (ou "Mac OS X" selon la version), le système d'exploitation propriétaire reposant sur le code source de la marque. Efforçons-nous ensuite de rester cohérents, considérant qu'un concessionnaire Renault n'est pas forcément le choix le plus judicieux lorsqu'il s'agit de faire réparer une Peugeot. En d'autres termes: pour éviter de cumuler les défauts d'une manière qui finira par vous priver de garanties, ne cédez pas à la mode technocentriste de l'hybridation des systèmes!
Le diagnostic conceptuel permanent étant verrouillé sur sa raison d'être native, revenons sur le triple impératif de normativité + adaptabilité = évolutivité du système, et posons-nous les bonnes questions avant d'installer des options supplémentaires (becquet arrière, climatisation, vitres teintées, etc.): la décision d'installer telle application plutôt qu'une autre est-elle objective (en ce sens qu'elle permet de combler une réelle lacune du système), ou subjective (simple affaire de goût et de couleur)? Les contenus concernés sont-ils de nature personnelle, ou professionnelle (critique en termes de continuité d'activité)?
Forts de l'expérience acquise à l'étape précédente, dressons le bilan des trois dernières années de pré-audit, pour faire le point sur les changements qu'il conviendrait d'apporter rapidement au système d'exploitation pour redresser notre économie digitale à l'échelon national:
  • ACTIF (APRÈS)
  • PASSIF (AVANT)
Fenêtre "Comptes Internet" des "Préférences Systèmes" de Mac OS X après conceptualisation,
c'est-à-dire après correction du "défaut système" inhérent à la logique dominante d'interconnexion de paniers percés, tel qu'inscrit au passif de ce bilan. Les quatre types d'identifiants restants présentés ci-dessous sont des comptes de messagerie correspondant aux coupes horizontales des étapes 2 (Externet+), 3 (Intranet+) et 4 (Extranet+) du tableau de bord () objet de ce module Testfolio Oméga (veuillez cliquer sur une vignette pour agrandir l'image).
  •  v3.0/2020+ (macOS Catalina)

    v3.0/2020+ (macOS Catalina)

  •  v1.0/2016+ (Mac OS X El Capitan)

    v1.0/2016+ (Mac OS X El Capitan)

Capture d'écran de la fenêtre "Comptes Internet" des "Préférences Systèmes" de "Mac OS X El Capitan":
Dans la version "El Capitan" de Mac OS X, aucune distinction n'est faite - côté interface utilisateur - entre les comptes internet de type webmail (iCloud, Exchange, Google, Yahoo, AOL), et les services d'hébergement de contenus sans messagerie dédiée entièrement basés en ligne (Twitter, Facebook, LinkedIn, Vimeo, Flickr). Considérant donc que n'importe quel type d'adresse e-mail (hormis un alias) peut être utilisé pour créer un compte de réseau social, l'impact sur la visibilité des usagers - en termes de transparence - est on ne peut plus…nébuleux (veuillez cliquer sur une vignette pour agrandir l'image).
  •  v3.0/2020+ (macOS Catalina)

    v3.0/2020+ (macOS Catalina)

  •  v1.0/2016+ (Mac OS X El Capitan)

    v1.0/2016+ (Mac OS X El Capitan)

Lorsque cet objectif aussi quantitatif que qualitatif sera atteint, voici à quoi le processus d'intégration continue de valeur ajoutée pourra ressembler pour chaque utilisateur:
  1. Au moment de l'achat d'un outil informatique, création de deux "Identifiants Natifs" à partir des seuls identifiants (de FAI) nationaux autorisés.

  2. Le premier, l'"Identifiant Système", vous permettra d'optimiser votre expérience utilisateur vis-à-vis de l'éditeur, par l'intermédiaire de son support technique, pour tout ce qui relève du système d'exploitation, et des applications natives et tierces disponibles pour ce dernier.

  3. Le second, l'"Identifiant Cloud", vous permettra quant à lui d'optimiser votre expérience utilisateur qualitative vis-à-vis des autres usagers du même réseau "Intranet+" natif dédié, pour tout ce qui relève du retour d'expérience relatif à votre projet d'auteur, c'est-à-dire de la mise en valeur des contenus que vous produisez à l'aide de vos outils.

  4. Dans ce scénario, le Cloud n'est donc plus un fourre-tout de tout ce que vous ne savez pas où ranger, mais un "bouclier" permettant de sécuriser le partage de flux de contenus divers et variés.

  5. Dans sa version générique (sortie magasin), ce "Forum Starter" vous permettra d'organiser le lancement sécurisé de vos projets personnels et/ou professionnels avec vos différents (groupes d') interlocuteurs, et de tester leur viabilité.

  6. Dans sa version "Entreprise+" (NetPlusUltra®), il sera le "Labo R&D" conceptuel dédié à votre activité, fièrement propulsée par macOS, ou Windows, ou Android. Chaque Cloud, en tant que vitrine conceptuelle de son utilisateur, pourra ainsi évoluer au rythme de projets d'auteurs qui aboutissent.

  7. Les comptes "Extranet+" resteront réservés, du fait de leur nature multi-OS, à tous les projets qui fédèrent des utilisateurs issus d'environnements systèmes différents, mais non moins natifs.

Pour faire aboutir cette vision de toutes les possibilités "hypercélestes", encore faudrait-il sortir rapidement le Cloud de son stade embryonnaire, c'est-à-dire le faire accoucher de lui-même en le dotant de tout ce qu'il lui manque encore: les verrous GDN (sous forme d'options de chiffrement), les options de publication web (par réaffectation optionnelle des capacités de stockage lorsqu'elles ne sont pas utilisées), ainsi que les applications ou extensions (système et serveur) correspondantes de configuration et de publication de profils générique (utilisateur) et "Entreprise+" (R&D NetPlusUltra®). Avec de telles garanties, toutes les conditions seraient réunies pour une mise en relation intelligente des utilisateurs sur la foi de leurs déclarations d'usages, par l'intermédiaire d'un annuaire "Contacts" international (dans sa version "macOS Server" par exemple), mis à disposition par l'éditeur (Apple en l'occurence) pour faire communiquer ses "Intranets+" natifs nationaux.

FR: Remasterisation des pages web en mode clair des étapes 7 à 10 reportée à 2021.
EN/DE: Remastering of light-mode-enabled subpages of steps 6 to 10 postponed to 2021.