Ingénierie NetPlusUltra® du droit d'auteur, par Daniela BERNDT

À la (re)conquête de notre indépendance, morale et financière

De ma perspective de master franchiseuse ayant responsabilité sur la fourniture de son service web payant d'incubation virtuelle, casser la dynamique sectaire infernale pour transformer le cercle vicieux en un cycle vertueux à chaque étape d'agrégation de valeur consiste à faire en sorte que tout prospect à la franchise se présente à mon portail d'affiliation NetPlusUltra® avec le minimum requis en termes de compétences nécessaires et suffisantes, pour être crédible - c'est-à-dire rapidement opérationnel - en tant qu'entreprenaute indépendant·e.
D'un point de vue juridique, c'est le module Infolio à soumettre en guise de plan de vol, au moment de la souscription au service web, qui servira - en termes d'intégrité conceptuelle - de preuve de légitimité morale (c'est-à-dire de preuve de bonne foi) de l'auteur·e soucieux·se de faire savoir d'où il·elle vient, où il·elle en est, et où il·elle va: il faut en effet avoir saisi toute la portée morale et financière d'une protection au titre du droit d'auteur conceptualisé par la formule NetPlusUltra® pour adhérer au système de franchise web du même nom pour les mêmes raisons que l'on passe le permis de conduire.
L'impératif de diagnostic permanent en vigueur au sein du système de master franchise web devra par ailleurs confirmer l'éligibilité de la configuration générique et spécifique de l'auteur·e au moment de cette même souscription: c'est l'étape du "Scangate", intégrée au portail d'affiliation (et déjà présentée sommairement dans mes modules Intrafolio 2014 [] et Dashfolio 2015 []), qui assurera cet audit de configuration initiale, conformément aux spécifications développées dans le présent Testfolio Oméga.
En termes organisationnels et techniques du cycle d'audit matriciel permanent à instaurer dans le sens du désencastrement - à chaque étape de la chaîne de valeur - des ressources squattées par un même défaut d'incomplétude structurelle qui fait enfler les dysfonctionnements en échouant à les déplacer, c'est la règle du nécessaire et suffisant conceptualisée (c'est-à-dire revue et corrigée par la formule) qui doit redéfinir les configurations génériques telles qu'elles se présentent au moment de l'achat en magasin, considérant que c'est ensuite la personnalisation de l'équipement en fonction d'un objectif spécifique d'auteur qui va enclencher la dynamique d'optimisation par l'utilisateur.

Grâce à la révision des configurations d'entrée dans le processus de capitalisation dès l'étape de souscription à une offre de FAI, c'est ainsi chaque périmètre réseau (ou niveau d'agrégation) supplémentaire qui devrait pouvoir se délester de ce qui est devenu obsolète et/ou de redondant par rapport à l'amont et à l'aval conceptualisé, pour se redéfinir dans le sens de la valeur à ajouter. Voici ce que cela donnerait pour le périmètre "Intranet+" natif dédié au système macOS, à partir des identifiants système et iCloud présentés à l'étape 3 ():

  • ACTIF (APRÈS)
  • PASSIF (AVANT)
Présentation d'un modèle pré-conceptualisé de serveur virtuel privé (VPS) pour les futurs environnements natifs Intranet+Ultra® présentés à l'étape 4 (cf. diapositive 4/4: "cartographie de l'actif").
Dans ce modèle, l'intégrité de la preuve de concept, en termes de flux de métadonnées entre émetteur et récepteur, se déploie entre un environnement de production source, situé sur le disque dur de l'auteur initiateur d'un projet, également titulaire de deux identifiants (système et serveur), et un environnement cible, qui n'est autre que le serveur de publication de ce dernier, par lequel transitent aussi les flux applicatifs de collaboration entre initiateur et contributeur(s). En cas de soupçon de plagiat justifié par une vérification des métadonnées serveur consécutive à un signalement conceptuellement légitime, le duplicata (sur le serveur de publication) de l'original (sur le disque dur) peut faire l'objet d'une saisie par blocage de compte, le temps d'authentifier l'identité de l'auteur de la fraude. Dans le cas d'une simple coupure de connexion "Intranet+", l'auteur peut continuer à travailler sur son projet (veuillez cliquer sur une vignette pour agrandir l'image).
  •  Architecture client-serveur master-franchisée (Techfolio v2.6/2019+).

    Architecture client-serveur master-franchisée (Techfolio v2.6/2019+).

  •  Mac OS X El Capitan (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

    Mac OS X El Capitan (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

  •  Cartographie des réseaux Intranet+Ultra® (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

    Cartographie des réseaux Intranet+Ultra® (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

Capture d'écran de l'interface d'accueil de mon espace iCloud sur Safari v9.0.3 pour Mac OS X El Capitan v10.11.3.
En termes d'ingénierie de la transparence par le droit d'auteur, l'inconvénient majeur de ce modèle entièrement basé en ligne de Cloud de stockage et de synchronisation de contenus entre appareils d'un même utilisateur est qu'il est littéralement monté à l'envers, c'est-à-dire qu'il ne tient pas compte - de manière suffisamment transparente pour l'auteur-initiateur d'un projet - de la nécessaire distinction entre métadonnées sources (date de création sur l'appareil d'origine), et métadonnées cibles (date de l'ajout sur l'espace de stockage de destination et/ou de transit). Si l'utilisateur ne prend pas la précaution de faire une copie de la version originale du document à partager, avant de la déplacer sur son Drive, la version originale se retrouve captive du serveur de stockage distant, ce qui compromet l'intégrité de la date de création comme preuve d'antériorité du processus de production initié par l'auteur. En termes d'économie numérique agrégée, ce type de retournement causal promet un ciel très nuageux en effet - ou très dégagé faute d'utilisateurs (veuillez cliquer sur une vignette pour agrandir l'image).
  •  Les utilisateurs y voient plus clair (Testfolio Oméga v3.0/2020+).

    Les utilisateurs y voient plus clair (Testfolio Oméga v3.0/2020+).

  •  Éclaircies sur le réseau iCloud (Testfolio Oméga v3.0/2020+).

    Éclaircies sur le réseau iCloud (Testfolio Oméga v3.0/2020+).

  •  Mac OS X El Capitan (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

    Mac OS X El Capitan (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

  •  Météo du réseau iCloud (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

    Météo du réseau iCloud (Testfolio Oméga v1.0/2016+).

Voyons maintenant comment se déroulerait l'expérience utilisateur au cours du processus de personnalisation de la configuration générique de son outil informatique:
  1. Au moment de l'achat en magasin, un "Identifiant Système" est créé: l'adresse e-mail à renseigner par l’utilisateur identifie automatiquement le FAI de ce dernier, car les appareils sont aussi internationalisés que localisés, c'est-à-dire adaptés aux marchés nationaux sur lesquels ils sont vendus.

  2. Au moment de la création de l'"Identifiant Cloud/Serveur", le système demande à l'utilisateur de choisir entre une configuration de stockage (Cloud), ou une configuration de publication (VPS).

  3. L'activation d'un serveur de publication (VPS) implique le téléchargement, depuis l'App Store (ring "Intranet+"), d'une application native d'édition web correspondante, appelons-là "iNet", qui pourrait être une version "Intranet+" - entièrement remise aux normes - du défunt iWeb.

  4. La connexion distante au VPS depuis le navigateur ouvre un accès de type "net2ftp" () au serveur de publication, qui héberge également une partition de type "Drive" d'encapsulation (de chiffrement) applicative des flux collaboratifs de contenus qui transitent par des outils natifs tels que Calendrier, FaceTime, Messages, Notes, Photos, Rappels, etc.

  5. L'activation de l'option de publication à l'étape 2 ci-dessus réaffecte les différents plans de souscription disponibles, en termes de capacités de stockage (), faisant de l'équipementier informatique (Apple dans le cas présent) son propre hébergeur web officiel pour des projets de type "poids léger à moyen" (ensuite, c'est une nouvelle application "macOS Server" qui pourrait prendre le relais).

  6. Si l'utilisateur souhaite publier chez un hébergeur tiers tel qu'OVH, il devra étendre la configuration de sa machine au ring "Extranet+" (multi-systèmes) pour pouvoir télécharger, dans le Mac App Store, les applications tierces d'édition web correspondantes, telle que "RapidWeaver" par exemple.

  7. Pour les projets nécessitant un hébergement dédié, l'utilisateur pourra choisir entre une application native telle qu'OS X Server, ou un équivalent tiers chez l'hébergeur. Ce point sera développé à l'étape 8 du présent Testfolio Oméga, dédiée à la configuration "poids lourd".

Considérant qu'il est, à l'heure actuelle, toujours impossible de boucler nativement un cycle de publication web sur macOS, imaginons à quoi pourrait ressembler une version "Intranet+" du défunt iWeb, version qui serait à la fois respectueuse du style minimaliste d'Apple, intégrative de solutions natives existantes (façon "showcase R&D"), conçue pour rester dans l'air du temps, tout en donnant un avant-goût complet d'une toute nouvelle expérience "OS X Server" (cette dernière étant elle aussi entièrement à revoir). Je vous laisse réfléchir…Vous séchez? Rassurez-vous! C'est en effet beaucoup plus simple qu'il n'y paraît, en admettant que pour transformer n'importe quelle page existante d'un fichier Pages, Numbers, Keynote, iBooks Author en un article de blogue, ou pour créer un nouvel article à partir de l'un ou de plusieurs de ces formats, il suffirait d'une application native d'assemblage de flux RSS multi-formats, avec option SFTP intégrée, qui pourrait s'appeler "iBlog".

FR: Remasterisation des pages web en mode clair des étapes 7 à 10 reportée à 2021.
EN/DE: Remastering of light-mode-enabled subpages of steps 6 to 10 postponed to 2021.