Ingénierie NetPlusUltra® du droit d'auteur, par Daniela BERNDT

Principes de dédication conceptuelle de ressources mutualisées

Du point de vue de l'auteur soucieux de sécuriser son périmètre d'affiliation et de capitalisation, la problématique à résoudre à cette étape concerne l'organisation de l'accès payant, à l'aide d'outils dédiés, à des espaces de travail collaboratif propriétaires et protégés, car hébergeant des contenus faisant partie intégrante du fonds de commerce de l'auteur franchisé, qu'il s'agisse d'environnements Intranet+Ultra® et/ou Extranet+Ultra®. Dans l'ordre conceptuel d'un processus de production de complexité croissante, ces outils dédiés sont, pour un utilisateur macOS, l'application "macOS Server+" (c'est-à-dire une nouvelle version de cette dernière), la version hébergeur web de WordPress (.org), ainsi que toutes les solutions clés en mains de plateformes propriétaires et indépendantes présentant un potentiel conceptuel de type "Extranet+" multi-systèmes.
D'un point de vue juridique, la sécurisation de toutes les parties du tout commence par le constat de conformité, en termes d’intégrité conceptuelle, de la configuration de l'utilisateur, par l'intermédiaire du module "Scangate" à intégrer à mon portail d'affiliation: une solution NetPlusUltra® de type scanner anti-virus basé en ligne qu'il m'incombe de (faire) développer en environnement Mutu Performance () à dédier à partir des spécifications que je publie, et qui relève en ce sens déjà entièrement de la dimension dédiée. Pour que cette procédure d'enregistrement ne soit plus qu'une formalité déclarative d'inventaire de périmètre d'auteur à protéger, pour chaque prospect à l'affiliation autant que pour moi en tant que master franchiseuse, il faut que tous les problèmes soulevés à chaque étape de ce parcours Testfolio Oméga - dont la validité s'inscrit du même coup dans la durée - fassent l'objet d'une résolution dans le sens énoncé, de manière à garantir que chaque initiative lancée en amont du processus de production ait une chance d'aboutir à un aval rémunérateur, plutôt que de s'enliser dans l'occultisme généré par ce défaut d'incomplétude généralisé.
Sur le plan économique, la résolution du problème d'inadéquation caractérisée des offres par rapport aux besoins passe, au niveau "Intranet+" natif, par une refonte intégrale de l'application OS X Server (conformément aux précisions à suivre), dans le sens de la mise en conformité avec un modèle économique reposant sur une logique de droit d'accès et d’abonnement payants, plutôt que sur la logique de déperdition des savoirs en pièces détachées inhérente à la virtualisation des modes de distribution commerciale classiques. Une telle mise à niveau doit se poursuivre, au niveau "Extranet+" multi-systèmes, par l'intégration au catalogue des solutions mutualisées et dédiées de n'importe quel hébergeur web professionnel, d'un module de paiement national, sous forme d'extension officielle compatible avec chaque type de module web proposé (blogues, CMS, e-commerce []).
Sur les plans organisationnel et technique de la simplicité didactique de mise en oeuvre, par l'auteur-initiateur de projets, d'un service web de fourniture d'accès payant à ses contenus, que ce soit en environnement "Intranet+" et/ou "Extranet+", il est urgent de passer à un modèle de responsabilisation qui permette de préserver l'autonomie de l'auteur, en réduisant, voir en supprimant intégralement la dépendance de ce dernier au support technique (écrit ou téléphonique) pour tout ce qui relève de la configuration initiale d'un équipement serveur, ce qui revient à mettre en place une procédure applicative (supportée par une solution de type "macOS Server+" par exemple) ou basée en ligne (chez l'hébergeur web) de configuration déclarative entièrement automatisée. Dans le même ordre d'idées, et en termes d'hébergement web mutualisé, d'importantes améliorations sont à apporter au niveau de l'agrégateur de statistiques web intégré par défaut (ce point sera développé à l'étape 9), ainsi que sur le plan de la lisibilité de la sécurisation SSL des serveurs d'hébergement (l'annonce par OVH fin 2015, d'un partenariat avec Let's Encrypt confirmé début 2016, s’est avérée abonder dans ce sens).
  • ACTIF (APRÈS)
  • PASSIF (AVANT)
Niveau "Intranet+" • Vision d'une nouvelle expérience utilisateur "macOS Server+":
  • Le manuel conceptuel est un guide de configuration qui se recompose de lui-même avec chaque nouvelle déclaration d'usage de l'utilisateur: une fois les options de personnalisation sélectionnées, le manuel s'est allégé de tout ce dont l'utilisateur n'a plus à se soucier.

  • Les services serveur ont fait l'objet d'une refonte selon qu'il s'agit d'un service de collaboration (de type CMS) et/ou de publication (à partir d'un logiciel d'édition web), si bien qu'il n'est plus nécessaire de faire un choix éliminatoire entre l'option "Wiki Server" (Intranet+) et l'option "Sites Web" (Extranet+).

  • Les autres améliorations découlent directement des modifications à apporter en amont du processus de publication, au niveau des identifiants (FAI, Système, VPS, Autres), telles que développées dans les étapes précédentes.

Niveau "Extranet+" • Améliorations attendues au niveau de l'expérience "utilisateur d’un hébergement web":
  • Dans la mesure où les manuels de référence n'ont d'intérêt que pour les clients qui en ont besoin, il conviendrait de les retirer de l'accès libre sur internet pour les intégrer progressivement à l'interface utilisateur, d'une manière qui permettra d'optimiser ces contenus critiques en vue d'un usage exclusivement réservé aux clients d'un hébergeur web.

  • L'intégration du contenu de ces guides à l'interface utilisateur, sous forme d'un point d'interrogation permettant de définir chaque option de configuration, permet, là-aussi, de désactiver les fonctionnalités qu'une sélection particulière rend inutiles.

  • La question de la sécurisation SSL doit être une affaire réglée dès la souscription d'une offre de services auprès d'un hébergeur web, c'est-à-dire que cette problématique doit faire l'objet d'une réintégration par défaut aux hébergements web, de manière à se reconfigurer automatiquement en fonction de l'évolution des déclarations d'usage de l'utilisateur.

Niveau Intranet • Principaux points faibles de l'application OS X Server d'Apple:
  • Le manuel utilisateur est un catalogue de toutes les possibilités techniques en matière de configuration de serveur, ce qui en fait à l'usage un véritable casse-tête interprétatif.

  • Les modules de prise en main rapide sont trop génériques par rapport à des besoins utilisateurs beaucoup plus spécifiques à ce stade.

  • Bien que complet, le service "Wiki Server" n'est plus assez souple par rapport à des standards web de plus en plus modulaires et adaptatifs.

  • Une configuration serveur de type intranet (service "Wiki Server") avec accès VPN contraint à renoncer au service "Sites Web", par ailleurs incomplet en ce sens qu'il lui manque un outil d'édition de sites compatible.

Niveau Extranet • Principaux points faibles de l'offre d'hébergement professionnel mutualisé d'OVH France:
  • Les guides utilisateurs sont souvent rédigés de manière à en assujettir l'interprétation à la rédaction d'un billet (souvent assorti d'un appel téléphonique) au support technique.

  • Le module de mesure statistique intégré par défaut (Urchin v6, d'obédience Google), bien que permettant au moins la consultation des adresses IP, génère néanmoins des données de fréquentation quasi-illisibles sur un chantier web tel que le mien, pourtant très complet.

  • Comme démontré dans mon module https://ssl-checkpoint.daniela-berndt.foundation () en 2014, le modèle de certification SSL (mutualisé et privé) proposé génère des rapports d'analyse pour le moins alarmistes d'un scanner à l'autre [comme précisé ci-dessus, ce problème est désormais partiellement réglé, du fait de l'intégration par OVH d'un certificat SSL Let's Encrypt].

  • Le forum des utilisateurs, très austère, est en souffrance d'une rubrique "showcase qualité".

En termes de dédication déclarative de ressources mutualisées en fonction d'objectifs clairement définis, voici à quoi ressemblerait la nouvelle expérience utilisateur en environnement serveur, revue et corrigée par la formule:
  1. Au moment de l'achat et de la configuration d'un "Mac Book Server" par exemple, l'utilisateur sait exactement ce qu'il veut en ce sens qu'il est déjà rompu aux pratiques de configuration d'un serveur de publication de type VPS.

  2. La première étape de configuration consistera donc à déclarer le site web dédié à la présentation du périmètre auquel les services serveur sont sensés garantir un accès payant sécurisé. Il s'agira soit d'un site hébergé sur le VPS de l'utilisateur en environnement "Intranet+", soit d'un site publié chez un hébergeur tiers en environnement "Extranet+".

  3. Vient ensuite le choix du type de configuration: il s'agira pour l'utilisateur de produire soit un environnement collaboratif de type "Intranet+" natif exclusivement, soit un environnement de type "Extranet+" multi-systèmes, ce qui n'exclut pas de commencer par le premier, pour ensuite étendre la configuration initiale au second.

  4. Dans le cas d'un "Intranet+" natif, l'accès des membres autorisés par l'utilisateur se fera exclusivement depuis le marché Intranet+Ultra® des technologies natives macOS et iOS, tandis que dans le cas d'un "Extranet+" multi-systèmes, l'accès se fera aussi depuis le marché Extranet+Ultra® des technologies conceptuellement propriétaires.

  5. En termes d'outils de collaboration, c'est le choix du niveau de configuration qui assurera l'activation et le paramétrage automatiques des services collaboratifs (Calendrier, Mail, Messages, FaceTime), la personnalisation des autorisations d'accès étant dépendante du type de contenus proposés par l'utilisateur (services "Annuaire de contacts", "Gestionnaire de configuration", "Partage de fichiers", "Sauvegarde Time Machine").

  6. En termes d'outils de production, les services "Wiki Server" (Intranet+) et "Sites Web" (Extranet+) sont remplacés chacun par un outil d'édition de modules web unique et ultra complet (de type CMS) dédié à chaque niveau de service respectivement, et appelé à devenir la référence "multisite" absolue en matière de production web, à la fois en environnements macOS et à destination de plateformes iOS.

  7. Tout module web conçu à partir d'une configuration de niveau "Intranet+" natif destine ce dernier à une publication "interne", soit sur le serveur dédié du titulaire (périmètre LAN natif), avec fourniture d'un accès VPN à distance depuis l’extérieur, ou bien sur le marché Intranet+Ultra® des technologies macOS et iOS (périmètre WAN natif). Ce qui veut dire qu'il faudra étendre une telle configuration initiale au ring multi-systèmes "Extranet+" pour bénéficier des options étendues d'hébergement tiers correspondantes, lorsque les objectifs auront été redéfinis en cours de route dans le sens d'une migration de service(s) à destination de l'économie digitale Extranet+Ultra®.

Une révision intégrale des offres à chaque étape du processus de capitalisation, conformément aux besoins d'une économie numérique contemporaine, permettrait du même coup de clarifier, dans un sens beaucoup plus vendeur, la perception d'offres de services vendues par l'intermédiaire de portails à forte dominante technique tel que celui d'OVH () par exemple. En effet:
  • l’offre mutualisée perso (), c'est ce que vous êtes sensé trouver à l'étape 2 (au niveau "Externet+") sous la forme d'une option pages perso proposée par votre FAI ADSL;

  • l'offre VPS () est quant à elle sensée faire partie intégrante de votre système d'exploitation, selon les termes développés à l'étape 6;

  • tandis que l'offre de services dédiés () n'est pas sensée dissuader un prospect de proposer des contenus de qualité.

L'expérience utilisateur s'en trouverait enrichie sur tous les plans: tant au niveau technique de toute configuration initiale, qu'au niveau qualitatif des communautés d'utilisateurs, qui verraient leurs créations mises en valeur par une ingénierie du showcase beaucoup plus valorisante et rémunératrice, tant pour l'auteur-producteur que pour le fournisseur de services web.

FR: Remasterisation des pages web en mode clair des étapes 7 à 10 reportée à 2021.
EN/DE: Remastering of light-mode-enabled subpages of steps 6 to 10 postponed to 2021.